Visite du ministre de l’Intérieur à Madrid (12/11/18) [es]

JPEG
Le ministre de l’Intérieur, M. Christophe Castaner, a rencontré son homologue, M. Fernando Grande Marlaska, lors d’un déplacement en Espagne le lundi 12 novembre 2018.

JPEG
Le ministre de l’Intérieur, soucieux de faire un point sur les actions concrètes mises en place par l’État sur le terrain, s’est tout d’abord arrêté à la frontière franco-espagnole, au col du Perthus. Le centre de coopération policière et douanière du Perthus sert notamment à contrôler l’immigration irrégulière et est aussi l’illustration de l’excellente coordination opérationnelle entre les polices française et espagnole.
"Dans les Pyrénées Orientales, la France agit main dans la main avec l’Espagne pour contrôler notre frontière commune".

JPEG

A Madrid, le ministre a participé à un déjeuner de travail avec son homologue espagnol, M. Fernando Grande Marlaska, à l’issue duquel les deux ministres ont donné une conférence de presse.
"Maîtrise de l’immigration irrégulière, lutte antiterroriste, enjeux communs de sécurité : le partenariat noué entre la France et l’Espagne est essentiel pour nos deux pays et pour l’Europe".

JPEG

JPEG

Ils ont ensuite signé un accord bilatéral prévoyant l’accueil de gardes civils à l’école de Gendarmerie de Dijon.
Cet accord administratif définit les modalités générales de la formation d’une compagnie d’élèves-gardes civils espagnols de l’école des gardes de Baeza au sein de l’école de gendarmerie de Dijon. Concrètement, 120 élèves de la garde civile ayant commencé leur formation professionnelle à l’école espagnole de Baeza poursuivront leur formation au sein de l’école de formation de la gendarmerie française de Dijon de janvier à juin 2019.

Cette formation « délocalisée » a l’ambition d’améliorer l’action des deux forces à la fois dans les zones frontalières, comme dans le domaine de la coopération internationale. Il s’agit de développer une culture commune dans une logique de rapprochement, d’interopérabilité et de connaissance mutuelle.

Cet échange prend place dans un projet plus vaste de formations croisées et d’échanges de type « Erasmus » au niveau européen. Celui-ci a débuté en octobre 2017 par l’incorporation de 120 élèves gendarmes français au sein de l’école espagnole de Valdemoro. Ils y ont suivi une formation de 9 mois, en binôme avec une promotion d’élèves gardes civils. Cette promotion espagnole a d’ailleurs participé au défilé du 14 juillet à Paris. Une majorité des élèves français ont été affectés en zone sud-ouest.

Après la conférence de presse, les ministres ont également visité le Centre de Coordination pour la Surveillance Maritime espagnol, situé dans les locaux de la Direction Générale de la Garde Civile à Madrid. Cette structure permet de coordonner, conseiller et diriger les opérations de surveillance maritime des côtes et frontières en coordination avec les différents services de l’État, notamment dans le cadre de la lutte contre les différents trafics (stupéfiants, immigration). Le CECORVIGMAR permet également d’assurer le suivi dans le cadre de situations de crise en matière maritime.

- Ministerio del Interior
- Ministère de l’Intérieur

Dernière modification le 13/11/2018

haut de la page