Visite du Parc Maria Luisa à Séville en compagnie de Mme Bénédicte Leclerc, historienne.

La venue à Séville de Mme Bénédicte Leclerc, architecte, historienne, spécialiste de Jean-Claude Nicolas Forestier (1861-1930), a été l’occasion d’évoquer l’œuvre de ce polytechnicien, diplômé de l’Ecole forestière de Nancy, concepteur, notamment, du parc Maria Luisa, espace paysager, artistique et social emblématique de la ville, écrin créé pour l’Exposition Ibéro-américaine de 1929.

JPEG

Figure tutélaire de l’Ecole française d’urbanisme, M. Forestier, a été un jardiniste – comme il se plait à se définir - de renommée internationale, attaché toute sa vie aux formes de transformation de la ville fin XIXème/début du XXème siècle.

Outre d’innombrables jardins privés en France comme en Espagne, il a créé le parc Maria Luisa à Séville, le jardin de la Maison du roi Maure à Ronda, les jardins de Montjuich et du Tibidabo à Barcelone, tout en élaborant de vastes projets d’embellissement et d’extension pour La Havane, Buenos-Aires, Lisbonne, Bilbao, Marrakech, Meknès, Fès, Rabat… Les talents de botaniste de Forestier et son savoir-faire dans l’art des jardins ajoutent à sa dimension d’urbaniste.

Afin de rappeler l’œuvre de M. Forestier, un projet d’installation d’une stèle dans le parc Maria Luisa, porté par un collectif franco-andalou, attend les compléments financiers nécessaires à sa mise en œuvre.

Dernière modification le 13/06/2017

haut de la page