Visite du Ministre délégué chargé des transports, M. Jean-Baptiste Djebbari, à Madrid les 22 et 23 septembre 2020 [es]

Le Ministre délégué chargé des transports, M. Jean-Baptiste Djebbari a signé une déclaration commune avec le ministre espagnol des transports, de la mobilité et de l’agenda urbain M. José Luis Abalos Meco. Ce séjour dans la capitale espagnole a également permis au ministre d’échanger avec les principaux acteurs de la mobilité durable, espagnols et français, installés en Espagne.

Le ministre délégué chargé des transport, M. Jean-Baptiste Djebbari, s’est entretenu avec son homologue espagnol, M. José Luis Abalos Meco, ministre des transports, de la mobilité et de l’agenda urbain. Les deux ministres ont signé une déclaration d’intention sur l’avenir des véhicules autonomes et connectés, qui ouvre la voie à des coopérations techniques et réglementaires.

Arrivé mardi en fin d’après-midi à l’aéroport Adolfo-Suárez de Madrid-Barajas, le ministre délégué chargé des transports a visité le teminal 4 où les protocoles sanitaires mis en place par AENA, l’autorité espagnole chargée de l’exploitation de l’aéroport, lui ont notamment été présentés.

M. Jean-Baptiste Djebbari a ensuite rencontré les dirigeants d’entreprises espagnoles de transport, et dîné avec des membres de la communauté d’affaires française installée en Espagne. Ensemble, ils ont fait le point sur la situation économique dans les secteurs des transports, de l’industrie automobile et du tourisme en cette période de crise, ainsi que sur les perspectives de relance tant au niveau national qu’européen.

JPEG

Le lendemain matin, le ministre a participé, avec le secrétaire d’Etat espagnol aux transports, Pedro Saura, au colloque « Transports et mobilité dans les sociétés durables », organisé par l’association d’amitié franco-espagnole Diálogo. Cet événement a été l’occasion d’un partage d’expériences sur les cadres réglementaires des deux pays, notamment à la lumière de la loi sur les mobilités adoptée en France en 2019, et dont l’Espagne veut s’inspirer. Ce colloque a aussi permis d’aborder les stratégies de grandes entreprises comme Renfe, SNCF, Dassault Systèmes, Engie ou Mazars, dans un contexte où la diminution des émissions de gaz à effet de serre devient un impératif pour le secteur des transports.

En fin de matinée, M. Jean-Baptiste Djebarri a visité les locaux d’Alstom, grand acteur industriel fortement implanté en Espagne, afin de mieux connaître les enjeux de la présence du groupe dans le pays.

JPEG

A la gare d’Atocha, le ministre a été reçu par Isabel Pardo de Vera, la présidente d’ADIF, l’établissement public espagnol chargé de gérer le réseau ferroviaire national. M. Jean-Baptiste Djebarri a ainsi visité la plus grande gare d’Espagne, ultra-moderne, où lui ont été exposés les projets d’investissements dans la métropole, comprenant aussi des aménagements majeurs en gare de Chamartín.

Dernière modification le 25/09/2020

haut de la page