Visite archéologique du site d’Albalat (Romangordo, Cáceres, Estrémadure) [es]

À quoi peut bien ressembler un village frontalier musulman du Xe ou XIIe siècles ? C’est ce qu’a pu découvrir une délégation composée de représentants du Service culturel et de coopération de l’Ambassade de France en Espagne et de jeunes chercheurs de la Casa de Velázquez, lors d’une visite commentée par Sophie Gilotte (CNRS, Lyon), responsable des fouilles du site archéologique d’Albalat (Estrémadure), lundi 16 septembre 2019.

JPEG

Le chantier a débuté en 2009 et est notamment soutenu par la Casa de Velázquez et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Les fouilles mettent au jour au fil des ans les habitations, les structures artisanales et les mobiliers quotidiens d’un petit établissement remparé, contrôlant un passage à gué sur le Tage. Au milieu du XIIe siècle, dans la tourmente de la reconquête chrétienne, le bourg d’Albalat fut assiégé et détruit.

JPEG

Dernière modification le 18/09/2019

haut de la page