Une coopération exemplaire en matière de sécurité entre nos deux pays [es]

L’ambassadeur de France, M. Jean-Michel Casa, a organisé une réception à la résidence de France à Madrid, le jeudi 26 septembre, pour remercier l’Espagne de sa coopération dans le dispositif mis en place pour garantir la sécurité lors du sommet du G7 à Biarritz, du 24 au 26 août dernier.

JPEG

En présence du ministre de l’Intérieur en fonctions, M. Fernando Grande-Marlaska, de la secrétaire d’Etat à la Sécurité, Mme Ana Maria Botella Gomez, du délégué du gouvernement au Pays basque, M. Jesus Loza Aguirre, du directeur général de la Police nationale, M. Francisco Pardo Piqueras, du directeur général de la Garde civile, M. Felix Vicente Azon Vilas, du directeur général de la Protection civile et des urgences, M. Alberto Herrera Rodriguez, du directeur général de la police nationale française, M. Eric Morvan, de la directrice de la coopération internationale, Mme Sophie Hatt, du général de corps d’armée, commandant la région de gendarmerie de Nouvelle-Aquitaine Jean-Pierre Michel, et de nombreux autres invités, l’ambassadeur a affirmé « qu’au nom des plus hautes autorités de la République, il exprimait ses sincères remerciements pour le succès sans précédents, en ce qui concerne la sécurité, de ce sommet du G7 ». Un succès, a-t-il ajouté, qui était loin d’être assuré, en raison notamment de la date et du lieu, de l’affluence de touristes, de la possibilité de mouvements de protestation qui sont parfois très violents, et du contexte social de la France. « Nous avons su contenir ces risques grâce à une coopération internationale efficace ». Il a rappelé au ministre espagnol que, lors de la réunion avec son homologue français, M. Christophe Castaner, le 4 juillet, il avait déclaré que "ce dont la France aura besoin comme aide, l’Espagne le lui donnera". « Cette phrase résume en peu de mots l’engagement total que l’Espagne a toujours manifesté à notre égard », a ajouté l’ambassadeur.

JPEG

L’ambassadeur a par ailleurs déclaré qu’il retenait du succès de cet événement « la complémentarité exemplaire de nos forces de sécurité respectives, alors qu’il n’y avait eu aucun entraînement préalable, une parfaite concertation, qui vient de loin derrière et au sein de laquelle il règne une entière confiance ». Il a enfin engagé à ne pas mettre en doute l’avenir, sachant que « lorsque l’Espagne et la France devront affronter une crise, quelle qu’elle soit, elles arriveront à la surmonter » .

Le ministre Grande-Marlaska a pour sa part souligné le bon fonctionnement des mesures de sécurité autour du Sommet, qui a été "un grand succès pour la France, et donc un grand succès pour l’Espagne". Il a rappelé que la participation de l’Espagne répond au principe de solidarité, l’un des éléments fondamentaux dans le fonctionnement de l’Union européenne en matière de sécurité intérieure.

JPEG

- Ministère espagnol de l’Intérieur

- Ministère français de l’Intérieur

Dernière modification le 27/09/2019

haut de la page