Signature de la convention de création du MIAS [es]

L’ambassadeur de France en Espagne, Yves Saint-Geours, a assisté le 23 mai 2017 à la signature de la convention de création du MIAS à la Casa de Velázquez entre Michel Bertrand, directeur de la Casa de Velázquez, et José María Sanz Martínez, recteur de l’Université Autonome de Madrid.

Cette signature reflète la vitalité des échanges et de la coopération scientifique entre la France et l’Espagne.

Dans le but de renforcer la coopération mutuelle qui les unit déjà sur de nombreux projets de recherche bilatéraux, la Universidad Autónoma de Madrid et la Casa de Velázquez, deux des principales institutions de référence en matière de recherche intensive dans le domaine des Sciences Humaines et Sociales, décident en mars 2016 de collaborer dans la conception et la configuration d’un Institut d’Études Avancées.

Elles reçoivent, en avril 2016, l’accord du réseau européen NetIAS (Network of European Institutes for Advanced Study) et obtiennent leur intégration dans le prestigieux programme européen de mobilité internationale EURIAS (European Institutes for Advanced Study Fellowship Programme) cofinancé à hauteur de 40% par la Commission Européenne dans le cadre des actions Marie-Sklodowska Curie (Programme Cofund du 7e Programme-cadre).

Le MIAS – Madrid Institute for advanced Study – devient ainsi le premier Institut d’Études avancées de la péninsule Ibérique, ainsi que de l’aire hispano-américaine. Sa finalité consiste à renforcer et à internationaliser la recherche dans le domaine des Sciences humaines et Sociales, dans l’ensemble de ses composantes : Archéologie, Histoire, Philosophie, Littérature, Histoire de l’Art, Sociologie, Anthropologie, Droit, Économie, Sciences politiques…

En complétant l’environnement scientifique existant et avec pour objectif de devenir au cours des prochaines années un des instituts les plus attractifs d’Europe, le MIAS oriente sa politique d’invitation vers des chercheurs individuels de toutes nationalités. Soumis à un processus de sélection rigoureux, les chercheurs résidents y développeront leur projet de recherche en totale autonomie, dans un environnement propice au débat scientifique entre les disciplines et les civilisations. A partir d’octobre 2017, deux résidents (un junior et un senior) bénéficieront notamment de toutes les conditions matérielles décrites dans le programme EURIAS.

- Présentation du MIAS : cliquez ici.

Dernière modification le 23/05/2017

haut de la page