Message du Secrétaire d’Etat aux Français établis en Espagne

Chères Françaises et chers Français établis en Espagne,

Mes chers compatriotes,

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de venir à la rencontre d’un certain nombre d’entre vous, sous la forme d’une visite virtuelle, par visioconférence puis Facebook Live, en compagnie des équipes de l’ambassade et des consulats, avec l’ambassadeur Jean-Michel Casa, mais également de vos élus consulaires et de votre députée, Samantha Cazebonne.

En effet, même si la pandémie de Covid-19 entrave la capacité à se retrouver, j’ai tenu à maintenir le lien avec l’importante communauté que vous constituez outre-Pyrénées.

Ce fut l’occasion d’échanger sur le service rendu par nos services consulaires, sur le travail accompli par les élus, les membres de la communauté éducative française et de la communauté d’affaires qui, tous, se sont adaptés pour rester à votre service.

Á celles et ceux avec lesquels je n’ai pu échanger, je tenais à partager quelques convictions et engagements.

Je veux tout d’abord vous dire que la France est à vos côtés.

La crise sanitaire a eu des conséquences multiples, sur l’enseignement français à l’étranger comme sur la situation économique et sociale de chacun. C’est pourquoi, avec Jean-Yves Le Drian, nous avons souhaité mettre en place un véritable plan de soutien spécifique aux Français établis hors de France, doté de 220 millions d’euros.

Cela a permis un appui médial à nos compatriotes résidant dans des pays où les systèmes de santé sont moins résilients. Nous avons ainsi déployé de la télémédecine, acheminé des matériels et des médicaments indisponibles sur place et procédé à des évacuations sanitaires pour les cas les plus graves.

Au-delà, nous avons également mis en place une allocation de solidarité sur le modèle de ce qui a été fait en France pour nos compatriotes les plus modestes. Cette solidarité a naturellement pleinement bénéficié aux Français d’Espagne qui se sont manifestés pour en bénéficier. Les aides sociales directes représentent plus de 300.000 euros et les aides aux Français en difficulté près de 60.000 euros. Nous avons également versé des subventions à 9 associations venant en aide aux Français à hauteur de 115.000 euros.

Enfin, nous avons débloqué une aide visant à augmenter le soutien en bourses scolaires. Pour l’année scolaire 2020/2021, 1.500 élèves en ont bénéficié en Espagne, pour un total de 7 millions d’euros, ce qui fait de l’Espagne le pays d’Europe qui compte le plus d’élèves français bénéficiant d’une aide à la scolarité et le troisième au niveau mondial.

Je veux vous dire aussi que la France parie sur la réussite de ses enfants.

Elle le fait en promouvant notre réseau d’enseignement français à l’étranger, véritable trésor national permettant la transmission des savoirs et de valeurs tant aux jeunes Français qu’aux jeunes d’autres nationalités dont les parents ont fait le choix de cette éducation à la française. Le Président de la République a d’ailleurs tracé un cap clair, en fixant l’objectif d’un doublement des élèves ayant la chance de s’inscrire dans cette dynamique en 2030.

J’ai eu l’occasion de rencontrer les représentants de vos établissements – lycées français de Barcelone, de Madrid, de Murcie et d’Ibiza notamment – qui incarnent toute la diversité et la richesse de notre réseau éducatif en Espagne. Nous avons pu échanger sur la crise sanitaire et les efforts que tous, élèves, parents et personnels, ont déployé pour assurer la continuité de l’éducation dans ces établissements.

Au-delà de la crise, les acteurs du réseau en Espagne sont mobilisés pour permettre l’articulation de leur enseignement avec le système universitaire espagnol. Je sais que la question du système de notation français et de sa prise en compte par les établissements universitaires espagnols préoccupe nombre d’entre vous qui scolarisez vos enfants dans notre réseau et souhaitez qu’ils aient la possibilité de poursuivre leur études supérieures en Espagne. Sachez que le dialogue est engagé et avance à bon rythme avec les autorités centrales espagnoles mais également avec les établissements d’enseignement supérieur pour faciliter une juste prise en compte des résultats des élèves de ce réseau français d’excellence.

Je veux vous dire enfin que la France est fière de vous.

Où que vous viviez, vous êtes des membres de la communauté nationale, vous êtes des composantes de cette « France en grand » présente aux quatre coins de la planète. La France est un pays-monde par ses territoires ultramarins et par sa communauté française établie tout autour de la planète.

Etre Français dans le monde, ce n’est pas rien. C’est être ressortissant d’un pays qui porte l’universalité dans ses gènes. C’est emporter avec soi et essaimer une culture, une langue, des valeurs républicaines. C’est porter en soi un morceau de France.

On peut être établi hors de France et porter profondément en soi la France dans toutes ses dimensions. C’est le choix que vous avez fait et notre pays vous en est profondément reconnaissant.

Je vous adresse, mes chers compatriotes, l’expression de mes salutations dévouées.

Jean-Baptiste LEMOYNE

Secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie

PNG

Dernière modification le 23/11/2020

haut de la page