La littérature française à l’honneur à Madrid et Saragosse [es]

Des auteurs reconnus tels que Jean-Christophe Rufin ou Jérôme Ferrari ont présenté en Espagne leurs œuvres au public. Par ailleurs, et ce jusqu’au 11 octobre, dans le cadre du centenaire de la naissance de l’écrivain Albert Camus, une exposition raconte les différents moments de sa vie.

PRÉSENTATION DE LIVRE | "Le barbier de Kyrénia" de Dominique Maunac

Jeudi 3 octobre 2013 - Espace Prosper Merimée (Médiathèque) de l’Institut français

Conference présentation de livre : "Le Sel"

Jean-Baptiste del Amo a présenté, à la librería Cálamo, le mardi 1er octobre à 20h son livre Le Sel traduit par Lydia Vázquez et publié aux Edtions Cabaret Voltaire.

Né en 1981, Jean-Baptiste del Amo est une des figures emblématiques de la littérature française actuelle. C’est en 2009 qu’il s’est fait connaitre du grand public avec une oeuvre incroyable et inclassable, Une éducation libertine avec laquelle il a obtenu entre autre le Prix Goncourt du premier roman.

Plus d’informations :

www.cabaretvoltaire.es/index.php
www.franceculture.fr/emission-du-jour-au-lendemain-jean-baptiste-del-amo-2010-10-28.html
www.livreshebdo.fr/prix/actualites/le-prix-sade-pour-jean-baptiste-del-amo/11371.aspx

EXPOSITION PÉDAGOGIQUE | Albert Camus 1913 – 1960

Du lundi 16 septembre au vendredi 11 octobre 2013. Hall du Théâtre de l’Institut français. Entrée libre.

Dans le cadre d’un cycle-hommage célébrant le 50ème anniversaire de la naissance de l’écrivain et penseur français, cette exposition composée de 14 panneaux retrace les grandes périodes de la vie de Camus depuis son enfance misérable dans le quartier pauvre de Belcourt (Alger) jusqu’à la gloire avec le Prix Nobel de littérature à 44 ans, et sa mort tragique sur la route de Paris.

L’Institut Français de Valencia a traduit en espagnol l’ensemble des textes qui constituent l’exposition "Albert Camus 1913– 1960", créée par la librairie Gaïa de Toulon avec la collaboration du spécialiste et écrivain José Lenzini.

LIEU : Hall du Théâtre
Institut français d’Espagne à Madrid
C/ Marqués de la Ensenada, 10
(Métro Colón)

PRESENTATION DE LIVRE | "Le sermon sur la chute de Rome" de Jérôme Ferrari

Mardi 1er octobre 2013. 20:00h. Espace Proper Mérimée (Médiathèque) de l’Institut français. En présence de l’auteur.

JPEG

Dans un village corse perché loin de la côte, le bar local est en train de connaître une mutation profonde sous l’impulsion de ses nouveaux gérants. À la surprise générale, ces deux enfants du pays ont tourné le dos à de prometteuses études de philosophie sur le continent pour, fidèles aux enseignements de Leibniz, transformer un modeste débit de boissons en “meilleur des mondes possibles”. Mais c’est bientôt l’enfer en personne qui s’invite au comptoir, réactivant des blessures très anciennes ou conviant à d’irréversibles profanations des êtres assujettis à des rêves indigents de bonheur, et victimes, à leur insu, de la tragique propension de l’âme humaine à se corrompre.
JPEG

Entrant, par-delà les siècles, en résonance avec le sermon par lequel saint Augustin tenta, à Hippone, de consoler ses fidèles de la fragilité des royaumes terrestres, Jérôme Ferrari jette, au fil d’une écriture somptueuse d’exigence, une lumière impitoyable sur la malédiction qui condamne les hommes à voir s’effondrer les mondes qu’ils édifient et à accomplir, ici-bas, leur part d’échec en refondant sans trêve, sur le sang ou les larmes, leurs impossibles mythologies.

« Aussi universel que la tragédie grecque » Le Figaro
« Le meilleur roman de la rentrée » Librairie du Parc, Paris

Né à Paris en 1968, Jérôme Ferrari, a vécue et enseigné en Algérie, en Corse et à Abou Dhabi.

Chez Actes Sud, il est l’auteur de cinq romans : Dans le secret (2007), Balco Atlantico (2008), Un dieu un animal (2009, prix Landerneau), Où j’ai laissé mon âme (2010, prix roman France Télévisions, prix Initiales, prix Larbaud, grand prix Poncetton de la SGDL) et Le sermon sur la chute de Rome (2012) (Prix Goncourt).

PRESENTATION DE LIVRE | "La fortuna del gran Jacques Coeur" (Le Grand Coeur) de Jean-Christophe Rufin

JPEG

Mardi 24 septembre 2013

La fortuna del gran Jacques Coeur (Le Grand Coeur)

Dans la chaleur d’une île grecque, un homme se cache pour échapper à ses poursuivants. Il évoque sa vie hors du commun et tente de démêler l’écheveau de son destin. Fils d’un modeste pelletier, il est devenu l’homme le plus riche de France. Il a permis à Charles VII de terminer la guerre de Cent Ans. Il a changé le regard sur l’Orient. Avec lui, l’Europe est passée du temps des croisades à celui de l’échange. Jean-Christophe Rufin fait revivre Jacques Cœur, argentier du roi, et suscite l’enchantement du lecteur.

Jean-Christophe Rufin : médecin, humanitaire, diplomate, membre de l’Académie française, écrivain (prix Interallié en 1999 et prix Goncourt en 2001).

Dernière modification le 09/10/2013

haut de la page