La France considère comme essentiels les flux d’investissements avec l’Espagne après une année record en matière de captation d’investissement étranger [es]

L’agence française pour le développement international des entreprises Business France a accompagné 45 entreprises espagnoles dans leurs projets d’investissement dans le pays voisin, générant ainsi 1.717 emplois en 2019. Bien que l’investissement français en Espagne soit historiquement trois fois plus important que l’investissement espagnol en France, le flux d’investissement espagnol vers l’autre côté des Pyrénées augmente de manière exponentielle tous les ans, consolidant ainsi les relations économiques bilatérales et l’intégration des entreprises espagnoles dans le tissu productif français. Dans le contexte de crise actuelle, les investissements européens entre pays voisins sont de plus en plus importants pour la reprise économique de l’Union européenne.

PNG

A peine une semaine après qu’Ernst & Young a désigné la France comme pays européen le plus attractif aux yeux des investisseurs internationaux, le Premier ministre, Edouard Philippe, a dévoilé les chiffres des investissements étrangers pour 2019. Au total, ce sont 1468 décisions d’investissement confirmées qui ont permis la création ou le maintien de 39 542 emplois, soit plus de 30 % par rapport à l’année dernière.

Fort de ces résultats, l’exécutif d’Emmanuel Macron applaudit la confiance déposée par les investisseurs étrangers par rapport aux réformes entreprises par son gouvernement, trois ans après son élection, et souligne la nécessité d’y répondre avec une attitude responsable face à la crise.

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, également présent lors de cette annonce, a déclaré : “La France est le pays européen le plus attractif pour les investisseurs internationaux en 2019. Notre politique économique est en train de produire ses fruits ! Notre priorité est maintenant de persévérer et de se maintenir dans cette tendance. Les groupes étrangers sont essentiels pour notre économie, pour l’emploi et pour nos territoires. Entre tous, nous avons une chance de sortir renforcés de cette crise”.

S’agissant des flux en provenance d’Espagne, la France a également été la première destination des investissements espagnols créateurs d’emploi, au cours d’une année où des niveaux historiques ont été atteints, avec plus de
1717 emplois créés par des groupes espagnols, 63 % de plus qu’en 2018, répartis dans 45 projets d’investissement.

31 % de ces investissements correspondent à des activités industrielles tandis que 13 % des emplois créés dérivent d’activités à forte valeur ajoutée, intégrés dans des projets de R&D.

De même, des secteurs comme le tourisme et les prestations informatiques
regroupent près de 50 % des emplois créés l’année dernière par des investisseurs espagnols. Le secteur agroalimentaire, lui aussi en croissance, concentre 11 % des projets.

Au vu de ces résultats, l’ambassadeur de France en Espagne, Jean Michel Casa, a souligné l’importance du suivi et de l’accompagnement fait sur les filiales de groupes espagnols dans le contexte actuel : “Notre devoir en tant qu’administration est d’être le plus près possible des entreprises, et de leurs problématiques. Nous comprenons la réponse à cette crise comme un effort collectif et européen, dans lequel la France et l’Espagne joueront un rôle majeur, y compris par l’intermédiaire de leur tissu entrepreneurial et innovateur.”

- [Bilan des investissements espagnols en France>doc21135]
- En savoir plus sur Business France

PNG

Dernière modification le 04/06/2020

haut de la page