L’ambassadeur de France, Jean-Michel Casa, et son homologue allemand s’expriment dans l’émission Las Mañanas de RNE [es]

Un an après le plan de relance de Macron et Merkel : comment les fonds européens ont-ils été conçus et que peut-on en attendre ?

19 mai 2021

« Il y a un an, en pleine pandémie et sous la menace d’une débâcle économique sans précédent pour l’Europe et le monde entier, Merkel et Macron ont lancé un plan d’aide économique ambitieux pour tous les partenaires : 500 milliards d’euros qui sont ensuite devenus 750 milliards, soit l’équivalent de 6,5 % du PIB européen, pour moderniser et la rendre plus verte et plus compétitive.

Le 21 juillet dernier, lors d’un Sommet ayant battu tous les records en termes de durée et de complexité, les pays de l’UE approuvaient cette grande aide financière, qui faisait de la solidarité budgétaire jusqu’alors méconnue et de la mise en circulation de 750 milliards d’euros sur cinq ans une réalité pour apporter des changements radicaux aux économie européennes, les digitaliser, les rendre plus respectueuses de l’environnement et les préparer aux éventuelles nouvelles crises mondiales.

Ces sommes ne pourront être réparties qu’une fois que les 27 pays membres auront ratifié leurs plans nationaux. Pour le moment, seuls 19 parlements de l’UE ont déjà donné le feu vert et d’autres, comme les Pays-Bas et la Finlande, trouvent à redire. »

Voilà ce dont nous parlent l’ambassadeur de France, Jean-Michel Casa, et son homologue allemand, Wolfgang Dodl, dans l’émission Las Mañanas de la RNE.

Dernière modification le 19/05/2021

haut de la page