L’Espagne et la France accueillent officiellement les structures de commandement de l’opération anti-piraterie de l’Union européenne (EUNAVFOR Atalanta) [es]

JPEG

La cérémonie de passation de commandement du quartier général de l’opération européenne anti-piraterie Atalanta, de Northwood (Royaume Uni) à Rota (Andalousie), s’est déroulée le vendredi 29 mars sur la base navale de Rota en présence du chef d’état-major de la marine espagnole et du chef d’état-major de la marine française.

JPEG

A l’occasion du transfert officiel des structures de commandement de l’opération de l’Union Européenne EUNAVFOR Atalanta de Northwood (près de Londres) à Rota et à Brest, une cérémonie de passation s’est déroulée le vendredi 29 mars 2019, sur la base navale de Rota en présence du chef d’état-major de la marine espagnole, l’amiral Teodoro Lopez Calderón, du chef d’état-major de la marine française, l’amiral Christophe Prazuck, de l’ancien commandant de l’opération, le général britannique Stickland, du chef du comité militaire de l’Union européenne, le général italien Claudio Graziano, et du secrétaire général adjoint pour la PSDC et la réponse aux crises au sein du Service européen pour l’action extérieure, Pedro Serrano. D’autres hautes autorités militaires espagnoles, françaises, italiennes et britanniques ainsi que des représentants de l’Union européenne étaient également présents.

the-boarding-team-from-spanish-eu-naval-force-warship-esps-rayo-board-the-suspicious-skiff - JPEG

L’opération EUNAVFOR Atalanta, prolongée jusqu’en décembre 2020, contribue à la dissuasion, à la prévention et à la répression des actes de piraterie au large des côtes somaliennes. Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’approche globale de l’Union européenne visant à aider à stabiliser la Somalie. L’opération assure également la protection des navires du Programme alimentaire mondial, qui fournissent une aide alimentaire et humanitaire essentielle à la Somalie, et des autres navires vulnérables dans la zone. Elle contribue enfin à la surveillance des activités de pêche dans le golfe d’Aden et apporte un soutien aux missions et programmes de l’Union européenne dans la région.

Ce transfert est le résultat d’une coordination rapide et réussie entre la France et l’Espagne dans le contexte du Brexit. En effet, le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, initialement prévu le 29 mars 2019, impliquait le déménagement des structures européennes de défense présentes sur le territoire britannique. La France et l’Espagne avaient par conséquent conjointement proposé d’accueillir le quartier général de l’opération à Rota (Andalousie), et le Centre de sécurité maritime pour la Corne de l’Afrique (MSCHoA), chargé de faire la liaison avec le monde maritime civil, à Brest.

Cette proposition commune de l’Espagne et de la France témoigne de l’excellente relation de défense entre nos deux pays et de notre engagement commun pour renforcer l’autonomie opérationnelle de l’Union européenne, à laquelle l’opération Atalante contribue.

A cette occasion, le vice-amiral espagnol Antonio Martorell Lacave a officiellement pris le commandement de l’opération et succède ainsi au général britannique Charlie Stickland.

JPEG

Ministère de la Défense

Dernière modification le 01/04/2019

haut de la page