L’Ambassade de France en Espagne réduit sa consommation d’énergie [es]

Cent-quatre-vingt-seize pays, dont la France, participent cette année à la COP25, qui a lieu du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid. L’objectif de cette conférence mondiale de l’ONU est de revoir à la hausse les engagements dans la lutte contre le réchauffement climatique.

L’Ambassade de France en Espagne participe à l’effort collectif de réduction de notre impact sur l’environnement.

Le bilan de quatre ans d’Ambassade verte montre que l’Ambassade de France en Espagne a réduit de plus de 30% ses dépenses énergétiques.

Premiers pas vers la réduction d’énergie

Renégociation des contrats d’énergie

Afin de réduire ses dépenses en énergie, l’Ambassade de France a commandé une étude sur sa consommation. Un comparatif des différentes offres existantes sur le marché espagnol a permis de sélectionner deux sociétés françaises, qui proposaient les solutions les plus économes en énergie.

Remplacement des fenêtres pour une meilleure isolation

Entre 2016 et 2019, plus de quinze fenêtres du rez-de chaussée de la résidence de l’ambassadeur ont été changées, ce qui représente 25 % des ouvertures. Avec un cadre composite en aluminium et PVC, elles offrent une parfaite isolation tant thermique qu’acoustique. Elles comportent également des filtres UV pour protéger les tapisseries, tout en respectant l’aspect extérieur du bâtiment et le style classique des salons de réception. Dans le bâtiment du 10 Marqués de la Ensenada, où sont installés le consulat général, plusieurs services de l’ambassade et les opérateurs, tous les joints et encadrements des fenêtres ont été remplacés pour les rendre imperméables à l’air.

Installation de LED pour un éclairage durable et une temporisation de l’allumage

60% des lampes à incandescence de la chancellerie et toutes celles du plafond du hall du bâtiment du 10 Marqués de la Ensenada ont été remplacées par des LED à basse consommation. A la résidence, 85 % des ampoules ont été remplacées. Certains lustres des salons de réception ont trois modèles différents de LED avec des supports et des raccordements spéciaux pour préserver le style des anciennes formes d’éclairage. De plus, les éclairages ont été automatisés avec des détecteurs de présence, à la chancellerie, à la résidence et à la Villa andalouse.

Les panneaux photovoltaïques de la Résidence de France

Afin d’aller encore plus loin dans la réduction des dépenses d’énergie, et de profiter de l’ensoleillement de la capitale espagnole, l’Ambassade de France a fait installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de la résidence. Bien que limitée en raison de l’ombre projetées par des cèdres centenaires, cette installation permettra de réduire de 33% la consommation énergétique annuelle.

JPEG
Source : POWEN

Prochaines étapes

Les prochaines étapes de cette effort vers une consommation énergétique plus raisonnée seront mises en oeuvre l’année prochaine. A la résidence, les fenêtres vont être changées aux étages supérieurs et les anciennes chaudières à mazout seront remplacées par un système d’aérothermie air-eau. Les vitrages du bâtiment du 10 Marqués de la Ensenada vont être couverts d’un film, afin d’éviter la surchauffe due au soleil.

Dernière modification le 10/12/2019

haut de la page