Journée mondiale des Océans

PNG

Communiqué du ministère de l’Ecologie, de Développement durable, des Transports et du Logement
Paris, 7 juin 2011
À l’occasion de la Journée mondiale des océans, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, participera au 20ème anniversaire de Nausicaa le 8 juin, au centre national de la mer à Boulogne-sur-Mer, et lancera la troisième édition des journées de la mer.
Nausicaa est membre fondateur du Réseau océan mondial, qui coordonne l’organisation de la journée mondiale des océans depuis sa reconnaissance par les Nations unies. Animations, rencontres, et découvertes du milieu marin ponctueront cette journée, en présence de la ministre et de la navigatrice Catherine Chabaud.
La Journée mondiale a pour but de sensibiliser le public à l’environnement marin. Elle marquera le début des journées de la mer, qui du 8 au 13 juin mobiliseront tous les acteurs du monde de la mer. Plus de 250 manifestations sont d’ores et déjà prévues dans tout le pays.
Dans la perspective de la conférence sur le changement climatique RIO+20, Nathalie Kosciusko-Morizet annoncera la réunion d’un parlement national des jeunes pour l’Océan, en partenariat avec le Réseau Océan Mondial. Plus de cent jeunes travailleront à l’automne sur le rôle indispensable des océans dans l’évolution du climat.
À l’occasion d’une table ronde retransmise par Internet, Nathalie Kosciusko-Morizet présentera également sa nouvelle stratégie pour la qualité du milieu marin. L’objectif est de proposer une démarche cohérente et intégrée pour parvenir, d’ici 2020, au bon état écologique des eaux marines.
Pendant trois ans, les acteurs du Grenelle de la mer, organisations socioprofessionnelles, associations et collectivités territoriales, seront mobilisés pour élaborer des plans d’action pour le milieu marin, par grandes régions, afin d’atteindre cet objectif. Cette démarche inédite s’inscrit dans le cadre de la directive communautaire dite « stratégie pour le milieu marin ».
Dès le second semestre 2011, le ministère du Développement durable financera l’établissement d’un état des lieux complet de la qualité du milieu marin, ce qui n’a jamais été réalisé jusqu’ici en mer. Cet « état zéro » servira de base au travail des acteurs en région et donnera pour la première fois en France une « photographie » de la qualité des eaux marines.
« La France est une Nation maritime qui s’ignore, nos eaux marines couvrent une superficie de 11 millions de kilomètres carré, soit vingt fois plus que la superficie de notre territoire. Et pourtant nous savons très peu de choses de cette immensité. Grâce à l’action courageuse de Nausicaa depuis vingt ans, la connaissance des océans est devenu aujourd’hui une priorité politique » a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet.
Qu’est-ce que la directive-cadre « stratégie pour le milieu marin » ?
La directive 2008/56/CE du 17 juin 2008 dite directive-cadre « stratégie pour le milieu marin », très soutenue par la France, fixe un objectif très ambitieux et sans équivalent au niveau terrestre qui vise à réaliser ou maintenir un bon état écologique du milieu marin au plus tard en 2020.
Dans ce cadre, des plans d’action pour le milieu marin seront mis en place pour maintenir ou rétablir un bon fonctionnement des écosystèmes marins, tout en permettant la poursuite des usages et activités en mer pour les générations futures, dans le cadre d’un développement durable. Il s’agit par exemple de lutter contre toutes les formes de pollutions qui viennent de la terre, notamment les déchets de plastiques, et qui se concentrent dans les océans.
Cette approche intégrée de la gestion du milieu marin met en œuvre de nombreuses recommandations du Grenelle de la mer sur la qualité du milieu marin, la maîtrise des déchets aquatiques et la lutte contre les pollutions. D’ores et déjà, un vaste travail portant sur l’évaluation initiale du milieu marin a été initié depuis plusieurs mois mobilisant de très nombreux opérateurs de recherche et associant de multiples disciplines scientifiques.

- En savoir plus sur le site du [ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement-http://www.lesjourneesdelamer.fr/]

Dernière modification le 09/12/2011

haut de la page