Homologation, équivalence, reconnaissance des diplômes en France et en Espagne [es]

La France et l’Espagne ont signé des accords pour la reconnaissance mutuelle des diplômes de l’enseignement supérieur.

Le texte de référence actuel est l’Accord du 16 novembre 2006 ou Accord de Gérone sur la reconnaissance des titres et grades de l’enseignement supérieur. Il définit la procédure à suivre en cas de souhait de poursuite des études supérieures dans l’un ou l’autre des États, et les démarches à entreprendre afin d’exercer une profession réglementée.

Pour étudier ou travailler en Espagne si vous êtes français(e)

  • Pour une inscription en première année à l’université : il faut constituer une demande de dossier auprès de la UNED (équivalent du CNED en France) afin d’obtenir une « autorisation ». Ce document est nécessaire pour s’inscrire à l’université espagnole puisque les établissements espagnols exigent une note minimum selon les filières.
  • Pour s’inscrire en master : il faut être en possession d’une licence (180 ECTS) ou d’un master 1 (240 ECTS) selon l’université. Vous devez vous mettre en relation avec le service des relations internationales de l’université espagnole de votre choix.
  • Pour s’inscrire en doctorat : il faut être en possession d’un diplôme de master ou équivalent (300 ECTS).

Pour plus d’informations concernant l’homologation de diplômes étrangers en Espagne, vous pouvez consulter le site internet du ministère de l’Éducation et de la Formation professionnelle

Vous pouvez également consulter ce résumé en français des procédures pour l’homologation, l’équivalence et la reconnaissance des titres et grades de l’enseignement supérieur étrangers en Espagne :
PDF - 430.8 ko
(PDF - 430.8 ko)

Etudes supérieures en Espagne

Les Français qui souhaitent étudier en Espagne doivent contacter directement les services des relations internationales des universités espagnoles concernées ou bien l’Ambassade d’Espagne en France, et non Campus France Espagne (chargé uniquement de la mobilité étudiante des espagnols / étrangers vers la France). Il n’existe pas d’agence espagnole équivalente chargée d’informer les étrangers souhaitant étudier en Espagne.

L’accès à l’enseignement supérieur espagnol est conditionné à l’obtention de l’examen d’ Evaluación del Bachillerato para el Acceso a la Universidad (EBAU) . Dans le cadre de l’harmonisation des cursus d’enseignement supérieur européens, l’Espagne a organisé 3 niveaux dans son cursus universitaire : Grado, Master et Doctorat . Cependant, une fourchette de nombre d’ECTS ouvrant une marge différentielle, ces 3 étapes ne correspondent pas au découpage habituel des études dans d’autres européens : le diplôme de Grado est obtenu avec 240 ECTS (4 ans), alors que 180 ECTS (3 ans) permettent d’obtenir une licence ailleurs. Certains Grados dans des disciplines médicales s’étendent jusqu’à 5 ans, et les diplômes des écoles polytechniques vont jusqu’à 6 ans.


Concordances études supérieures France-Espagne :

PNG

L’Espagne compte 82 universités habilitées à délivrer des diplômes d’État, regroupées au sein de deux catégories distinctes : les universités publiques (50 établissements) et les universités privées (32 établissements), dont une bonne partie sont catholiques. Parmi elles, 6 universités proposent des enseignements à distance. La plupart d’entre elles sont représentées par la Conférence des Recteurs des Universités Espagnoles (CRUE), qui est le principal interlocuteur des universités auprès du gouvernement et joue un rôle clé dans les développements normatifs touchant à l’enseignement supérieur. A l’échelle région, les Districts Uniques Universitaires rassemblent les universités publiques de chaque communauté autonome afin de mutualiser la gestion des candidatures d’entrée aux établissements qui en font partie. Sur le modèle de la plateforme Parcoursup, il s’agit d’entrer une candidature unique et de formuler des vœux d’affectation, ce qui permet d’éviter de multiplier les démarches.

Pour étudier ou travailler en France si vous êtes espagnol(e)

Il est nécessaire d’être en possession :

  • Pour une inscription en première année à l’université : du diplôme du baccalauréat espagnol et de la PAU (Preuve d’Accès à l’Université) ou un diplôme équivalent. En France, aucune note n’est exigée pour s’inscrire en première année, mais les relevés de notes du lycée vont seront demandés.
    Plus d’informations.
  • Pour s’inscrire en master : d’une licence (180 ECTS)
  • Pour s’inscrire dans un doctorat : d’un diplôme de master ou équivalent (300 ECTS)

En France il n’existe pas d’équivalence automatique entre les diplômes étrangers et les diplômes français. Chaque établissement fixe ses propres critères d’admission en fonction du cursus de l’étudiant et des exigences des formations proposées par l’établissement qui est le seul habilité à pouvoir homologuer la formation antérieure de l’étudiant.

Les étudiants doivent se mettre en relation avec le service des relations internationales (RI) de l’université française, qui peut demander le dossier complet de l’étudiant avec le cursus suivi, le tout traduit par un traducteur assermenté.

Pour pouvoir homologuer vos diplômes étrangers en France, vous devez vous mettre en relation avec le centre ENIC NARIC :

Département reconnaissance des diplômes
Tél. : +33 1 70 19 30 31
enic-naric@ciep.fr

Pour plus d’informations, consultez la page officielle de France Education International.

Dernière modification le 13/11/2020

haut de la page