Hommage aux victimes du terrorisme au consulat de France à Madrid [es]

L’ambassadeur de France, Jean-Michel Casa, a présidé, au consulat général de France à Madrid, jeudi 12 mars 2020, une commémoration, miroir des cérémonies organisées à Paris à l’occasion de la Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme, en présence d’associations et de fondations de victimes du terrorisme.

JPEG

Le président de la République, Emmanuel Macron, a présidé, mercredi 11 mars, les cérémonies organisées en l’honneur de la première Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme à Paris, en présence de Leurs Majestés le roi Philippe VI et la reine Letizia d’Espagne.

A l’initiative du Président de la République, la nation rendra désormais chaque année hommage aux victimes d’attentats en France et aux victimes françaises d’attentats commis à l’étranger, le 11 mars, qui est la journée européenne des victimes du terrorisme. Une communauté de destin unit en effet les Etats membres de l’Union européenne face au terrorisme.

JPEG

Dans son intervention, l’ambassadeur a rappelé la date du 11 mars 2004, lorsque « fut perpétré l’atroce attentat d’Atocha, qui reste le plus meurtrier d’Europe ». Il a aussi rappelé « la violence et la douleur du terrorisme de l’organisation ETA qui a meurtri des milliers de civils innocents espagnols ». Il a ajouté que « de manière très symbolique, cette date a été choisie pour commémorer toutes les victimes du terrorisme en Europe et sur le territoire français. La cérémonie a eu lieu pour la première fois à Paris, mardi 11 mars 2020, en présence, en tant qu’invité d’honneur, du roi d’Espagne, sa Majesté Philippe VI ».

L’ambassadeur a affirmé que « la France et l’Espagne sont deux pays frères, qui
partagent des liens indispensables, historiques, humains et culturels. Nos deux pays
ont travaillé la main dans la main, année après année, pour forger une coopération efficace, concrète, et qui jouit désormais de beaucoup d’expérience dans la lutte anti-terroriste. Nous devons applaudir le travail et les sacrifices de nos services de renseignement et de nos forces de l’ordre : police, gendarmerie, garde civile, armée. Il faut souligner aussi le rôle crucial qu’ont joué les associations et les fondations des victimes et leurs familles
 ».

Il a tenu à rendre hommage au travail essentiel réalisé par le ministère de l’Intérieur, et en particulier sa directrice générale de Soutien aux victimes du terrorisme, Mme 
Montserrat Torija, ainsi que les services d’assistance aux victimes établis dans chaque communauté autonome.

L’ambassadeur a terminé son discours en affirmant que « face à la folie criminelle du terrorisme, l’universalité de la douleur ne peut trouver de soulagement que dans la fraternité au sein et entre les Nations proches et amies ».

Il a enfin lu le message du Président de la République, Emmanuel Macron :

"Souvenons-nous des victimes du terrorisme. Pensons à leurs familles, à toutes celles et ceux qui ont été blessés dans leur chair, ainsi qu’aux héros qui sont intervenus au péril de leur vie. N’oublions jamais.

JPEG

Dernière modification le 19/03/2020

haut de la page