Formation commune de gendarmes français et de gardes civils espagnols [es]

Si nous voulons travailler ensemble, il faut que nous puissions connaître les méthodes avec lesquelles nous travaillons les uns et les autres.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et son homologue espagnol Fernando Grande Marlaska ont signé, en novembre 2018 un nouvel accord complétant celui signé en août 2017, officialisant le projet de formation commune entre des promotions d’élèves gendarmes et de gardes civils. Ces accords définissent les modalités générales de formation conjointe d’élèves gardes civils espagnols et d’élèves gendarmes français.

Ces formations se déroulent alternativement en France et en Espagne, permettant à chacun de découvrir aussi le pays de l’autre. Elles ont l’ambition d’améliorer la capacité d’action des deux forces à la fois dans les zones frontalières, et dans le domaine de la coopération internationale. Il s’agit de développer une culture commune dans une logique de rapprochement, d’interopérabilité et de connaissance mutuelle.

D’octobre 2017 à juin 2018, 120 gendarmes et 20 cadres français de l’école de Tulle avaient rejoint la ville de Valdemoro (Madrid) pour participer à un projet de formation commune, inédit en Europe, avec la Garde Civile. Les élèves de la Guardia civil et les élèves gendarmes français ont défilé ensemble le 12 octobre 2017 pour la fête nationale espagnole à Madrid et le 14 juillet 2018 sur les Champs Elysées à Paris, une initiative inédite en Europe.

C’est donc dans une logique de pérennisation de cette formation conjointe et de renforcement de la relation bilatérale qu’en janvier 2019, l’école de gendarmerie de Dijon, a accueilli 120 élèves (plus de 500 élèves étaient volontaires pour partir) et 16 cadres instructeurs de la Guardia Civil appartenant à l’Académie de Baeza (Jaén).
Chacune des deux forces apporte son expertise sur ses pôles d’excellence : la Gendarmerie Nationale pour la police technique et scientifique et les techniques d’intervention professionnelle ; la Guardia Civil pour la lutte contre le terrorisme et la fraude documentaire. Jusqu’au mois de juin 2019, les étudiants espagnols recevront une formation en français sur les méthodes d’intervention opérationnelle, la sécurité citoyenne, la prévention, la lutte contre le terrorisme ponctuée par des marches de cohésion et des exercices d’éducation physique. Les gardes civils conserveront cependant des modules propres à leur formation.
Pour le chef d’escadron Denis Tardieu c’est une « alchimie totale » et « les élèves participent volontiers à des évènements communs » (cf. photos).

JPEG

Cette coopération entre les deux pays en matière de formation, constitue un projet novateur en Europe qui permettra aux futurs gendarmes et gardes civils de développer leurs capacités en matière de missions internationales. Ces efforts viennent poursuivre la coopération franco-espagnole en matière de lutte anti-terroriste, qui constitue une des grandes priorités des deux pays.
A terme, l’Espagne et la France pourraient servir de modèle pour renforcer la coopération bilatérale et ouvrir la perspective d’un « erasmus » entre forces de sécurité de plusieurs pays (gendarmeries et forces de police).

Les étudiants de la Garde civile qui s’entraînent avec les futurs gendarmes français à Dijon ont participé le 13 février 2019 à leur première cérémonie militaire officielle de présentation au drapeau.

JPEG
Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur.
Crédits : Gendarmerie Nationale

JPEG
Crédits : Gendarmerie Nationale

Dernière modification le 05/03/2019

haut de la page