Entretiens de Franck Riester et de Jean-Baptiste Lemoyne avec Maria Reyes Maroto, ministre de l’industrie, du commerce et du tourisme (Paris, le 25 mai 2021) [es]

"Ces entretiens ont permis au ministre délégué et au secrétaire d’État de renforcer leur coordination avec la ministre espagnole sur les sujets d’intérêt commun, dans le sillage du 26e sommet franco-espagnol qui s’est tenu le 15 mars dernier à Montauban."

"M. Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargé du commerce extérieur et de l’attractivité, et M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, se sont entretenus hier avec Mme Maria Reyes Maroto, ministre espagnole de l’Industrie, du commerce et du tourisme, à l’occasion de son déplacement à Paris.

Ces entretiens ont permis au ministre délégué et au secrétaire d’État de renforcer leur coordination avec la ministre espagnole sur les sujets d’intérêt commun, dans le sillage du 26e sommet franco-espagnol qui s’est tenu le 15 mars dernier à Montauban.

M. Franck Riester et Mme Maria Reyes Maroto ont évoqué les principaux enjeux de la politique commerciale européenne, et notamment le renforcement des outils européens de lutte contre les pratiques déloyales, les enjeux commerciaux de la construction de l’autonomie stratégique européenne, ainsi que les relations commerciales de l’Union européenne avec la Chine et les États-Unis. Sur ce sujet, le ministre délégué a souligné que le prochain sommet transatlantique de juin devrait permettre de poursuivre la dynamique positive avec l’administration Biden et de progresser dans la résolution des différends commerciaux, en particulier dans les secteurs de l’aéronautique, de l’acier et de l’aluminium, ainsi que de construire un agenda positif centré sur le renforcement des règles commerciales multilatérales, afin d’assurer une meilleure équité des conditions de concurrence et de mieux prendre en compte les enjeux de développement durable dans le commerce mondial.

Le ministre délégué a également rappelé la position française à l’égard du projet d’accord UE-Mercosur que la France ne peut pas soutenir en l’état. Les deux ministres ont enfin évoqué l’avancée de plusieurs dossiers commerciaux bilatéraux dans les domaines de l’énergie, du numérique et des transports ferroviaires, notamment dans le contexte de l’ouverture de ce secteur à la concurrence et de l’implantation d’opérateurs français en Espagne et réciproquement.

M. Jean-Baptiste Lemoyne et Mme Maria Reyes Maroto ont évoqué la situation sanitaire et l’ouverture des frontières, dans la perspective de la saison touristique estivale. Le secrétaire d’État a plaidé pour maintenir une forte coordination européenne vis-à-vis des pays tiers, notamment ceux dans lesquels circulent des variants préoccupants, et a souligné l’avancée que représente l’accord trouvé sur le « Certificat numérique européen Covid ». Selon les dernières données de l’Organisation internationale du tourisme, la France et l’Espagne étaient en 2018 et 2019 les deux premières destinations touristiques mondiales."


Déclaration de la porte-parole du 26 mai 2021

Dernière modification le 27/05/2021

haut de la page