Entretien du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, avec son homologue espagnole, Mme Arancha González Laya (Paris, 9 juillet 2020) [es]

La ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération du Royaume d’Espagne, Mme Arancha González Laya, a été reçue à Paris, jeudi 9 juillet 2020, par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, pour un entretien suivi d’un déjeuner de travail. Il s’agissait du premier déplacement à l’étranger de la ministre espagnole depuis le déclenchement de la crise sanitaire liée à la Covid-19 et la réouverture des frontières de l’Espagne, à la fin juin.

A l’occasion d’une conférence de presse conjointe, les ministres ont notamment annoncé la tenue, dans les mois à venir, en France, d’un Sommet bilatéral entre les deux pays.

Ce Sommet, que présideront le Président de la République et le Président du Gouvernement espagnol, permettra, en particulier, la signature d’un projet d’accord de reconnaissance mutuelle de double nationalité, qui, selon M. Le Drian, constitue « un symbole très fort » et « une marque de confiance à laquelle nous sommes d’autant plus sensibles que l’Espagne n’autorise la double nationalité qu’avec un nombre restreint de partenaires ».

Ce 26e sommet sera également « l’occasion de commencer à écrire une page nouvelle dans cette relation particulièrement riche et particulièrement dense (…) au nom du passé qui nous rassemble bien sûr, mais surtout en vue de notre avenir commun ».

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a rappelé que la France et l’Espagne avaient en partage « un certain regard sur l’Europe et sur le monde, une sensibilité, des valeurs communes », et mis l’accent sur « l’unité franco-espagnole » autour des « urgences européennes », s’agissant notamment des négociations post-Brexit et de l’adoption, lors du prochain Sommet européen des 17 et 18 juillet, d’un plan « ambitieux solidaire » de relance européen.

Les deux pays marquaient aussi un « impératif de coordination sur les questions migratoires, le renforcement du volet Sud de la politique de voisinage de l’Union » ainsi que « l’affirmation, dans tous les domaines, d’une véritable souveraineté européenne ».

M. Jean-Yves Le Drian a également insisté sur la mobilisation conjointe au Sahel, rappelant l’engagement de l’Espagne au service d’une Europe de la Défense.

A lire aussi :

- La relation franco-espagnole : présentation générale.

- XXVe Sommet franco-espagnol (Málaga, 20 février 2017)

Dernière modification le 13/07/2020

haut de la page