Deux Français récompensés par le prix Princesse des Asturies de recherche scientifique et technique [es]

Cette année, deux des quatre lauréats du prix Princesse des Asturies de recherche scientifique et technique sont de nationalité et de formation française. Ces prix ont pour but de « promouvoir les travaux scientifiques, techniques, culturels, sociaux et humanitaires réalisés par les personnes, institutions, groupes de personnes ou institutions dans le domaine international » . Ils soulignent la contribution sociale des mathématiques et leur importance en tant qu’élément transversal de toutes les branches de la science.

En raison de l’urgence sanitaire causée par la pandémie de COVID-19, la réunion du jury a exceptionnellement eu lieu par vidéoconférence. Le prix Princesse des Asturies de recherche scientifique et technique 2020 a été décerné à l’unanimité à Yves Meyer (français), Ingrid Daubechies (belgo-américaine), Terence Tao (australo-américain) et Emmanuel Candès (français) pour leurs théories et techniques mathématiques de traitement des données, annonciateurs de l’ère numérique moderne.

JPEG

D’une part, Yves Meyer et Ingrid Daubechies sont à la pointe du développement de la théorie mathématique des ondelettes (wavelets). Ces battements mathématiques ont de très nombreuses applications et permettent concrètement de visualiser ce que nous ne pouvons pas voir et d’entendre ce que nous ne pouvons pas écouter. On peut par exemple comprendre la technique de peinture de Van Gogh ou écouter le son de l’Univers.

D’autre part, la collaboration entre Terence Tao et Emmanuel Candès et leurs contributions dans les techniques de détection comprimée, sans compter les progrès indéniables dans le domaine de l’imagerie médicale et d’autres tests de diagnostic qui en découlent, permettent notamment de compléter des signaux électromagnétiques.

Ce prix met en valeur la contribution sociale des mathématiques et leur transcendance en tant qu’élément transversal de toutes les branches de la science.

- Plus d’information sur le site de la Fondation Princesse des Asturies

Dernière modification le 24/06/2020

haut de la page