Consultations citoyennes sur l’Europe [es]

Douze questions pour l’avenir de l’Europe : la Commission lance une consultation citoyenne en ligne le mercredi 9 mai 2018

Dans cette dynamique, la journée de l’Europe a été l’occasion pour la Commission européenne de lancer la première consultation citoyenne en ligne paneuropéenne, qui vient compléter les réunions physiques organisées dans les 27 États membres concernés. Le mercredi 9 mai, la Commission européenne ouvre une consultation disponible en 24 langues, appelant 450 millions d’européens à se prononcer sur un questionnaire défini par un panel citoyen et accessible dans toutes les langues, dont le français sur le site Europa.

Les questions ont été définies par un panel de citoyens européens accueilli au Comité économique et social européen, maison de la représentation de la société civile organisée en Europe. Deux jours de délibération et d’évènements participatifs ont été une première expérience de délibération citoyenne transnationale et multilingue qui est à saluer.

L’ensemble de la démarche s’interrompra à la fin du mois d‘octobre, de manière à ne pas interférer avec la campagne pour les élections européennes. Viendra alors la restitution du résultat des consultations, sur laquelle s’appuieront les dirigeants européens pour dessiner les contours d’une nouvelle Union européenne. Alors, dites-nous quelle est votre Europe, pour que l’Europe de demain ait un nouveau visage : le vôtre.

Que sont les consultations citoyennes ?

Les consultations citoyennes sur l’Europe : présentation en Conseil des ministres (14 mars 2018)

Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, a présenté le 14 mars 2018 en Conseil des ministres les Consultations citoyennes sur l’Europe, un engagement du Président de la République, un projet phare du Gouvernement.

La France est engagée pour une refondation de l’Europe et porte une ambition forte pour l’Union européenne : une souveraineté réinventée, une unité consolidée autour de nos valeurs, une démocratie vivante.

Nous devons refonder l’Europe. En commençant par regarder sans tabou ce qu’elle est devenue, en échangeant sans préjugés sur ce qu’elle doit devenir.

C’est dans cet esprit que le Président Emmanuel Macron a proposé à l’ensemble des États membres de lancer des consultations citoyennes à l’échelle de l’Union européenne. Avec un objectif : donner enfin la parole à ceux pour qui l’Europe est faite.

Dès maintenant et jusqu’à fin octobre, partout dans l’Union européenne se tiennent des consultations citoyennes pour l’Europe. Elles s’adressent à tous les publics, pour débattre d’Europe, dire ce qu’on en attend, ce qu’on espère, ce qu’on regrette, ce qu’on propose.

JPEG

Consulter le dossier de presse

PDF - 1021.4 ko
Dossier de presse_consultations citoyennes
(PDF - 1021.4 ko)

Site internet du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

L’Espagne consulte aussi ses citoyens

L’Espagne participera au processus de consultations citoyennes sur l’avenir de l’Europe.

13 avril 2018

Le Conseil des Ministres espagnol a approuvé aujourd’hui un accord prévoyant la participation de l’Espagne au processus de consultations citoyennes sur l’avenir de l’Europe, face à la méfiance générée par le ‘Brexit’ et l’apparition de mouvements eurosceptiques.

La participation de l’Espagne sera effective par le biais d’un programme d’activités, qui s’étendra d’avril à octobre 2018, période durant laquelle le ministère espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération organisera des débats permettant aux citoyens d’exprimer leur opinion sur l’Europe.

Les migrations, la sécurité intérieure et extérieure, la croissance, l’emploi, les investissements et l’économie de l’Union européenne (UE) font partie des thèmes qui seront abordés lors de ces débats.

L’idée est née d’un sentiment de scepticisme à l’égard du projet d’intégration européen, apparu à la suite du référendum du ‘Brexit’, amenant le Conseil des Ministres – comme c’est expliqué dans une note – à considérer comme nécessaire de mener une réflexion sur l’Europe.

Le projet des ‘consultations citoyennes’ est apparu à la suite du Conseil européen des 14 et 15 décembre 2017, lorsqu’il a été décidé de lancer un dialogue ouvert, public et transparent pour les citoyens.

Avec l’adhésion de l’Espagne, tous les États membres de l’UE, à l’exception du Royaume-Uni, contribueront à cette initiative à laquelle participeront également la Commission Européenne et le Parlement européen.

En Espagne, les entités publiques et privées seront invitées à organiser des évènements pour participer aux consultations et les conclusions qui en résulteront seront traitées lors du Conseil Européen de décembre 2018.

(Source : Moncloa).

Lancement officiel au Sénat

Le 7 mai 2018 a eu lieu, au Sénat espagnol, l’événement de lancement officiel des consultations citoyennes sur l’avenir de l’UE. Le Président du Sénat, Pío García-Escudero a présidé cette cérémonie en présence du Ministre des Affaires étrangères, Alfonso Dastis, de la présidente de la Commission mixte pour l’UE, Soraya Rodríguez et du directeur de la représentation de la Commission européenne en Espagne, Juergen Foecking.

L’Ambassadeur de France en Espagne, Yves Saint-Geours, a également assisté au Sénat à cet événement de présentation.

PNG

Consultation citoyenne à l’Université Complutense de Madrid (3 mai 2018)

Une conférence-débat a eu lieu à la Faculté de Droit de l’Université Complutense en présence de Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, et de son homologue espagnol Jorge Toledo Albiñana, secrétaire d’État aux Affaires européennes.

JPEG - 144.6 ko
Mme Nathalie Loiseau à la faculté de droit de l’Université Complutense de Madrid, en présence de son homologue, M. Jorge Toledo.

Dernière modification le 10/05/2018

haut de la page