COPVAL 2019 : des jeunes s’exercent à négocier pour le climat [es]

Le 3 et 4 avril 2019, à la Cité des Arts et des Sciences de Valence, a eu lieu la COPVAL 2019, organisée par le Lycée Français de Valence. Elle a réuni plus de 130 élèves issus de 17 Lycées français de sept pays différents (Espagne, Italie, Portugal, Turquie, Bosnie-Herzégovine, Maroc et Israël) dans le but de les sensibiliser aux thématiques du développement durable et à développer leurs capacités à négocier. La COPVAL est directement inspirée des célèbres Conference of the Parties organisées chaque année par les Nations Unies et, plus particulièrement, de celles de la COP21 de Paris.

La COPVAL représente l’aboutissement de six mois de travail collectif réalisé en classe par les élèves sur les enjeux du développement durable pour un pays qui leur a été attribué par tirage au sort. Quatre thèmes leur ont été imposés :

  • Nourrir les hommes
  • L’énergie
  • La biodiversité
  • Ville durable

Un élève est ensuite sélectionné pour jouer le rôle d’un commissaire dans le cadre de l’une de ces thématiques et présenter, lors de la conférence, les résolutions conclues avec ses camarades de classe. La COPVAL a été retransmise en direct sur la chaîne YouTube de la Cité des Arts et des Sciences de Valence.

Nicolas Hulot et Gilles Bœuf : invités d’exception de la COPVAL 2019

Cette année, deux grands spécialistes des questions environnementales ont participé à la COPVAL 2019 à Valence : Nicolas Hulot et Gilles Bœuf.

Le président d’honneur de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme a évoqué, lors d’une conférence intitulée ‘XXIe siècle, l’environnement se réchauffe pour l’humanité’, les principaux enjeux environnementaux en insistant sur l’urgence de la situation. Saluant le travail accompli par les élèves des différents lycées français, Nicolas Hulot a également tenu à rappeler l’importance de prendre ses responsabilités en matière environnementale et de changer nos modes de vie : « synchroniser les lois humaines et les lois de la nature, synchroniser la science et la conscience ».

Gilles Bœuf, président du conseil scientifique de l’Agence Française pour la Biodiversité, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, a lui aussi participé à la COPVAL afin d’expliquer quel est l’avenir pour la biodiversité.

Dernière modification le 05/04/2019

haut de la page