COP25 du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid [es]

La 25ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) se tient à Madrid du 2 au 13 décembre 2019. Elle se déroule sous la présidence du gouvernement du Chili et est organisée avec le soutien logistique du gouvernement espagnol. M. Édouard Philippe, Premier ministre et Mme Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, ont pris part à l’ouverture.

PNG

La France est fortement mobilisée sur l’ambition et l’action climatique, en lien avec les priorités chiliennes : les océans, la biodiversité, l’adaptation, l’économie circulaire, les villes ou encore l’électromobilité.

1- Inauguration par les chefs d’Etat et de gouvernement le 2 décembre

Le Premier ministre, M. Édouard Philipppe, a pris part à l’ouverture de la COP par les chefs d’État et de gouvernement, le 2 décembre.

JPEG

Dans son intervention lors de la table-ronde des chefs d’Etat et de gouvernement, le Premier ministre a souligné la nécessité de dessiner des perspectives de succès et a tenu à féliciter l’Espagne pour l’organisation du sommet.

Le Premier ministre a eu un entretien bilatéral avec le président du Gouvernement en charge des affaires courantes, M. Pedro Sánchez.

JPEG

2- Participation à la COP25 de la secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Mme Brune Poirson

Après l’ouverture, Mme Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a signé un accord pour la création d’un nouveau fonds fiduciaire consacré à la biodiversité avec M. Alberto Moreno, président de la Banque Interaméricaine de Développement (BID). La France apporte une contribution de 24 millions d’euros à ce fonds consacré à la préservation de la biodiversité.

« Avec la création de ce fonds dédié à la protection de la biodiversité, nous faisons un premier pas pour trouver des solutions durables de restauration et gestion des forêts tropicales, qui sont essentielles à la protection de la biodiversité, mais aussi du climat grâce à son rôle de puits de carbone. La situation de la forêt amazonienne nous concerne tous : c’est notre bien commun. » a déclaré Brune Poirson à Madrid.

JPEG

La création de ce fonds s’inscrit également dans le cadre de l’Alliance pour la préservation des forêts tropicales souhaitée par le président de la République lors de la réunion consacrée à l’Amazonie en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies, en septembre 2019, durant laquelle il a annoncé une contribution de la France de 100 millions de dollars à la lutte contre la déforestation.

(Lire le communiqué de presse complet)

JPEG

3- Visite de M. Laurent Fabius à Madrid, le 4 décembre

Le président du Conseil constitutionnel, M. Laurent Fabius, s’est déplacé à Madrid le mercredi 4 décembre, et a participé, au sein de la COP25, au panel « Pacte Mondial pour l’Environnement ».
Il a ensuite rencontré la ministre espagnole de la Transition écologique, Mme Teresa Ribera.
Après avoir rencontré la Conseillère du gouvernement norvégien en matière d’environnement, Mme Christina Voigt, il a échangé avec Mme Carolina Schmidt Zaldivar, Présidente de la COP25 et ministre de l’Environnement du Chili.

JPEG Interview de M. Laurent Fabius avec El País

PDF - 1.6 Mo
(PDF - 1.6 Mo)

4- Déplacement de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Mme Elisabeth Borne les 9 et 10 décembre

Mme Borne a rencontré les jeunes ambassadeurs de l’UNICEF. « La mobilisation de la jeunesse pour le climat est ce qui me donne la force pour agir », leur a-t-elle déclaré.

Elle a rappelé les engagements de la France au sein de la coalition pour la Haute Ambition pour la Nature et l’Homme.
La ministre de la Transition écologique a introduit l’événement de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, que la France organise sur l’amendement de Kigali dans le secteur de la climatisation.
Elle s’est rendue sur le pavillon de la France pour rappeler l’ambition française sur le transport maritime international, dans le cadre de la déclaration de Niulakita.
Enfin elle a pris part à la réunion de l’Alliance pour les forêts tropicales.

JPEG

5- Visite du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, M. Didier Guillaume, à Madrid, le 11 décembre

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, M. Didier Guillaume, a présenté, aux côtés de son homologue espagnol, M. Luis Planas, l’initiative 4pour1000 "Des sols pour le climat", organisée en marge de la COP25 le 11 décembre. Il s’agit d’une nouvelle méthode, reconnue pour quantifier concrètement le captage de carbone dans les sols, grâce à une agriculture raisonnée, une agriculture pourvoyeuse de solutions.
JPEG Initiative 4pour1000

"L’agriculture peut faire partie de la solution face aux dérèglements climatiques", a déclaré le ministre français.

============================================================================================

- Rencontre du Premier ministre, Edouard Philippe, avec Pedro Sánchez
- En savoir plus sur le site des Nations Unies UNFCCC
- Ministère de la Transition écologique et solidaire

Dernière modification le 11/12/2019

haut de la page