Biodiversité : la chercheuse française Sandra Lavorel lauréate du Prix Ramon Margalef d’écologie 2020 [es]

Sandra Lavorel, directrice de recherche au CNRS et membre de l’Académie des sciences, s’est vue décerner le Prix Ramon Margalef d’écologie 2020 par le gouvernement de Catalogne, le 22 septembre 2020. Chercheuse au Laboratoire d’écologie alpine de Grenoble, Sandra Lavorel est spécialisée dans l’étude de la biodiversité et du fonctionnement des écosystèmes ainsi que dans l’étude de leur évolution dans le contexte du réchauffement climatique.

JPEGLe jury a salué le travail d’une des « principales écologues d’Europe, qui incarne la rencontre des sciences biologiques et sociales ». En plus de la dimension pluridisciplinaire de ses recherches, c’est aussi « la rigueur méthodologique de haut niveau » et « l’apport des expérimentations pour l’écologie des communautés végétales » qui a distingué la candidature de Sandra Lavorel parmi les trente-huit candidats en lice.

Sandra Lavorel travaille régulièrement à l’échelle territoriale et nationale en participant entre autres à des comité de parcs nationaux ou régionaux. Ses recherches partent du raisonnement suivant : la richesse nationale se trouve aussi dans la biodiversité, dont la protection est par ailleurs l’un des objectifs fixés par l’Union européenne, qui demande aux Etats membres d’évaluer leurs services écosystémiques propres.

Sandra Lavorel est chevalière dans l’ordre de la Légion d’honneur et a reçu la médaille d’argent du CNRS.

crédit photo vignette : Bruno Locatelli

En savoir plus :

- Office français de la biodiversité

- Plan biodiversité - Ministère de la Transition écologique

Dernière modification le 28/09/2020

haut de la page