Accord franco-espagnol pour une formation commune des gendarmes [es]

Les ministres de l’Intérieur français et espagnol ont signé, le 23 août 2017, un accord officialisant la formation d’une promotion d’élèves-gendarmes au sein de l’académie des gardes civils de Valdemoro en Espagne.

JPEG

Un projet de formation commune inédit en Europe

La Gendarmerie Nationale française et la Guardia Civil espagnole travaillent conjointement au projet de formation d’une promotion d’élèves-gendarmes français à Valdemoro en Espagne, aux côtés de stagiaires espagnols de la Guardia Civil.

La formation de l’ensemble des stagiaires sera dispensée à la fois par des cadres espagnols et français. Le projet pédagogique permet la formation complète des élèves afin qu’ils soient parfaitement opérationnels (intervention professionnelle, police judiciaire, police route…) au moment de rejoindre leur première affectation. La formation s’articulera plus singulièrement autour de quatre thématiques : contrôle des flux migratoires, lutte contre le terrorisme, lutte contre la criminalité organisée transfrontalière et la connaissance mutuelle.

Les formations croisées représentent un volume de 900 heures de cours, dont 250 heures de langue. Chacune des deux forces apporte son expertise sur ses pôles d’excellence : la Gendarmerie Nationale pour la police technique et scientifique et les techniques d’intervention professionnelle ; la Garde Civile pour son retour d’expérience sur la lutte contre le terrorisme (engins explosifs improvisés, NRBC, retour d’expérience ETA) et la fraude documentaire.

Tous et toutes volontaires

Les élèves seront, dans un premier temps, incorporés à l’école de gendarmerie de Tulle (Corrèze), pendant tout le mois de septembre. Leur arrivée à Valdemoro est prévue le 2 octobre. Les élèves seront complètement intégrés à la promotion espagnole et participeront d’ailleurs, à ce titre, à l’ensemble des cérémonies officielles, comme celle du 12 octobre à Madrid.

Les élèves-gendarmes français ont été recrutés parmi plus de mille lauréats du concours gendarmerie. Une lettre a été adressée à chacun pour leur proposer de relever ce défi et de vivre cette expérience inédite. Sur 700 réponses positives, les 120 retenus ont été choisis prioritairement parmi les hispanophones et dans l’ordre du classement. Il est à noter que 30 jeunes femmes composeront le détachement.

20 gendarmes français encadreront cette compagnie d’élèves, sélectionnés pour leurs compétences pédagogiques, linguistiques et techniques (police judiciaire, maintien de l’ordre, intervention professionnelle, sécurité routière… ).

Améliorer une coopération franco-espagnole déjà forte

La Gendarmerie Nationale française et la Guardia Civil espagnole développent depuis maintenant plusieurs décennies une tradition de bonnes relations et de partenariats constructifs. Déjà en juillet 1998, à Blois, un Traité entre la France et l’Espagne pour la coopération transfrontalière en matière de police et des douanes est signé. Les deux pays sont membres de la FIEP (organisation rassemblant les forces de sécurité intérieure à statut militaire) et de la Force de gendarmerie européenne (organisation dédiée à la gestion des crises extérieures).

Ce projet de formation a tout d’abord été évoqué à l’occasion d’un sommet franco-espagnol, le 20 février dernier, à Malaga, entre les deux ministres de l’Intérieur. Ils ont échangé sur la possibilité d’un projet de formation commune au sein de l’académie des jeunes gardes civils de Valdemoro. Le travail conjoint des deux directions générales en a permis la mise en oeuvre.

Dans une logique de rapprochement, d’interopérabilité et de connaissance mutuelle, ce projet d’intégration bilatéral vise à améliorer l’action de nos deux forces de sécurité à la fois sur les zones frontalières (coopération transfrontalière, brigades européennes) et à l’étranger dans la lutte contre le terrorisme (bande saharosahélienne).

Ce projet a vocation à être reconduit. Il ouvre également la perspective de nouveaux partenariats avec d’autres forces de sécurité européennes.

Ministère de l’Intérieur

Dernière modification le 21/09/2017

haut de la page